Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Corso, chasseur de livres
  • Corso, chasseur de livres
  • : Les œuvres, livres, textes, films, lieux, oubliés, méconnus, remarquables ou rares.
  • Contact

© Textes et Images

Les  textes, articles et images de ce blog ne sont pas libres de droits.  Si vous désirez les utiliser ou les reproduire, merci de prendre contact avec moi.

Recherche

 

"Le petit Poucet les laissait crier, sachant bien par où il reviendrait à la maison, car en marchant il avait laissé tomber le long du chemin les petits cailloux blancs qu'il avait dans ses poches." Charles Perrault

Archives

28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 06:06
Les 14 et 15 juillet 2007 se tenait à Saint-Vaast-La-Hougue (Manche) le 6e festival (gratuit) du livre de mer et d’aventure.
 
L’année des commémorations du tricentenaire de la mort de Vauban et de la perspective d’une inscription au patrimoine mondial des vestiges de La Hougue et de l’Île de Tatihou, cette manifestation ne pouvait que se tenir au Fort de La Hougue, site de la Marine Nationale, exceptionnellement ouvert au public.
 
C'est dans ce port, très fréquenté par les estivants, que Paul-Jacques Bonzon a situé l’intrigue des "Six Compagnons et la bouteille à la mer ".

 
En empruntant la digue, il fallait moins d’un quart d’heure à pied pour atteindre le Fort. Dans son enceinte, sous des tentes blanches, une cinquantaine d’auteurs étaient présents pour dédicacer leurs ouvrages. On pouvait y rencontrer, entre autres, Arnaud d’Aunay (descendant direct de Vauban et peintre-écrivain), Chantal Desbordes (premier officier féminin de la Marine Nationale Contre-Amiral en 2002), Jean-Marie France (chef-mécanicien durant 33 ans sur la Calypso du Commandant Cousteau), Yves Jacob (auteur d’une biographie de Mandrin, épuisée), Guillaume de Monfreid (petit-fils d’Henry de Monfreid) et Jocelyne de Pass (collaboratrice du Commandant Cousteau pendant vingt ans, auteur d’une autobiographie romancée de la Calypso).
 
Malgré la chaleur qui commençait à se faire lourde sous les tentes, l’ambiance était très détendue et l’on pouvait facilement consulter les livres et discuter avec leurs auteurs. Un bureau postal interarmées avait été ouvert par la Marine pour délivrer uniquement pendant ces 2 jours un timbre à date illustré spécifique au festival et à la commémoration des inspections de Vauban en Cotentin. L’événement est plutôt rare pour le signaler aux philatélistes.
 
A la fin du week-end, le festival avait dépassé les 3000 visiteurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corso - dans Lieux
commenter cet article

commentaires