Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Corso, chasseur de livres
  • Corso, chasseur de livres
  • : Les œuvres, livres, textes, films, lieux, oubliés, méconnus, remarquables ou rares.
  • Contact

© Textes et Images

Les  textes, articles et images de ce blog ne sont pas libres de droits.  Si vous désirez les utiliser ou les reproduire, merci de prendre contact avec moi.

Recherche

 

"Le petit Poucet les laissait crier, sachant bien par où il reviendrait à la maison, car en marchant il avait laissé tomber le long du chemin les petits cailloux blancs qu'il avait dans ses poches." Charles Perrault

Archives

31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 20:34

Avant 1972, les livres n'avaient pas d'ISBN (International Standard Book Number, Numéro International Normalisé du Livre en bon français) et encore moins de code à barres, appelé aussi CAB.

L'EAN (European Article Numbering) est une norme qui sert à une identification univoque d'objets et qui comporte toujours 13 chiffres.

L'ISBN est composé de 5 groupes de chiffres séparés par des tirets.

Le premier groupe commence toujours par 978 (codification du livre dans la norme EAN).

Le deuxième groupe indique la langue : 2 pour les textes francophones.

Le troisième groupe correspond à l'identification de l'éditeur : 7268 pour les éditions E.T.A.I.

Le quatrième groupe indique le numéro d'ordre du livre chez l'éditeur : 8475 par exemple

Le dernier groupe est toujours un chiffre unitaire ou un X (valeur 10) qui correspond à un code clé de vérification basé sur les précédents chiffres. 

Avec cet exemple, je viens de vous décrire l'ISBN de "Berliet T100 histoire d'un mythe" publié aux éditions E.T.A.I.

Un livre, un seul ISBN et un seul code à barres. Finalement, c'est simple, comme votre numéro de Sécurité Sociale! Quoi que, la Sécurité Sociale a plus de chances de disparaître que les codes à barres!!!





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elodie Guernalec 13/09/2007 15:37

Merci pour votre commentaire :) je réponds un peu tardivement, eh oui, il y a beaucoup de travail à réaliser pour rendre plus évident et palpable le monde du livre au quotidien, que ce soit en librairie ou en bibliothèque ... Malgré les différentes actions menées ou lois passées (je pense au prix unique du livre) pour que le livre reste un produit culturel, il est avant tout perçu comme un produit. A nos claviers alors pour que le livre soit (re-)découvert et apprécié à sa juste valeur !

Guy-Noël 01/09/2007 21:57

Tellement banal qu'on y prête pas attention et pourtant !