Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Corso, chasseur de livres
  • Corso, chasseur de livres
  • : Les œuvres, livres, textes, films, lieux, oubliés, méconnus, remarquables ou rares.
  • Contact

© Textes et Images

Les  textes, articles et images de ce blog ne sont pas libres de droits.  Si vous désirez les utiliser ou les reproduire, merci de prendre contact avec moi.

Recherche

 

"Le petit Poucet les laissait crier, sachant bien par où il reviendrait à la maison, car en marchant il avait laissé tomber le long du chemin les petits cailloux blancs qu'il avait dans ses poches." Charles Perrault

Archives

11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 20:57



Voilà près de 30 ans que je connais Chantal. Nous avons passé de nombreux repas, fêtes et événements familiaux ensemble. C’est son frère, Claude, qui m’a donné des livres de la Bibliothèque Rose et Verte qui sont à l’origine de ma passion pour le Club des Cinq, le Clan des Sept ou encore les Six Compagnons.

 
Enfant, j’étais en admiration devant le jeu de solitaire réalisé en Lego qui était dans sa chambre. Il y avait aussi beaucoup de BD chez elle.
 
Enfant, je savais qu’elle était atteinte d’un cancer qui lui avait fait tomber tous ses cheveux et qu’elle cachait sous un foulard, de « corsaire » dans mon esprit.
 
Enfant, je ne l’ai jamais considérée comme malade, handicapée voire simplement « différente ».
 
Les années passent, les familles se recomposent, on grandit, on mûrit. Aujourd’hui, je peux dire que Chantal est différente. Oui, Chantal, avec son foulard, est une de ces femmes-corsaires qui s’est battue dignement contre la Confrérie du Crabe et qui l’a vaincu !
 
Bien sûr, quand on se bat contre un tel adversaire, il n’accepte pas facilement la défaite et se débrouille toujours pour vous faire attendre au coin d’une rue sombre par des confrères à lui pas très respectables. Après le cancer viendra la greffe du cœur…
 
Cette suite d’événements douloureux que raconte Chantal dans son récit « Accroche-toi !!! » n’est pas là pour faire pleurer dans les chaumières. Ce n’est pas son genre ! La joie de vivre incarnée, toujours volontaire et ne baissant jamais les bras.
 
Quand on emprunte, bien malgré soi, un tel chemin semé d’embûches, on se doit de témoigner de ce qu’on a vécu. Parce que ce chemin a valeur d’exemple pour ceux qui auraient tendance à se lamenter un peu trop sur leurs petites vies bien douillettes. Mais surtout parce que ce témoignage est un formidable message d’espoir pour ceux qui viennent juste de s’engager sur ce même chemin…
 
 
 
 
Ce livre est en vente sur Internet aux éditions Edilivre au prix de 14 euros (version papier) ou 4,90 euros (en téléchargement) :
http://www.edilivre.com/doc/3251
 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christine 06/01/2008 16:21

chère chantal
bravo pour ton livre plein d'émotions et de tendresse pour ta mère.
le titre relate bien toute ton histoire et ton courage pour affronter tout cela.
Nous nous connaissons depuis quelques années, mais perdues de vue par les kilomètres. je n'est rien oublié. la cousine de Manosque. bisous

chantal 19/12/2007 19:08

Cher Cédric, c'est la première fois que tu me fais pleurer. Mais pleurer d'émotion, et de joie en même temps. Merci pour ce commentaire sur moi et mon livre, ca m'a beaucoup touché. Je ne vous ai jamais oublié toi et ta maman. Je vous fais de grosses bises. A bientôt de vous voir. Chantal

Maurice 19/12/2007 14:31

Bonne après midi de Tournefeuille