Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Corso, chasseur de livres
  • Corso, chasseur de livres
  • : Les œuvres, livres, textes, films, lieux, oubliés, méconnus, remarquables ou rares.
  • Contact

© Textes et Images

Les  textes, articles et images de ce blog ne sont pas libres de droits.  Si vous désirez les utiliser ou les reproduire, merci de prendre contact avec moi.

Recherche

 

"Le petit Poucet les laissait crier, sachant bien par où il reviendrait à la maison, car en marchant il avait laissé tomber le long du chemin les petits cailloux blancs qu'il avait dans ses poches." Charles Perrault

Archives

22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 12:00

 

Quand j’avais une dizaine d’années, un bouquiniste a ouvert ses portes dans ma ville. Nous en avions été informés par une annonce ou un tract publicitaire. Accompagné de ma grand-mère, nous lui avions amené de pleins sacs de livres et de revues pour la jeunesse qu’il nous avait achetés. Vingt-cinq ans plus tard, je ne sais plus si je lui ai plus vendu ou acheté des livres ! Mais je pense qu’il est comme moi assez fier de savoir qu’un enfant entré dans sa boutique soit devenu adulte libraire. Grâce à lui qui n’a rien changé à sa boutique et à sa philosophie, je peux toujours pousser la porte de son magasin et retourner en enfance !

 

Les antres des bouquinistes sont depuis ce jour, comme les librairies, des lieux de tentations et de perdition pour moi. Je me rappelle très bien le jour où le bouquiniste mit en vente un lot de Spirou magazines. Ils trônaient sur les marches en bois de son escalier intérieur, en nombreux paquets ficelés par des cordelettes. Il y avait bien plusieurs centaines de Spirou. J’ai payé en plusieurs fois et que j’ai fait plusieurs voyages à pied pour tout emporter ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires