Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Corso, chasseur de livres
  • Corso, chasseur de livres
  • : Les œuvres, livres, textes, films, lieux, oubliés, méconnus, remarquables ou rares.
  • Contact

© Textes et Images

Les  textes, articles et images de ce blog ne sont pas libres de droits.  Si vous désirez les utiliser ou les reproduire, merci de prendre contact avec moi.

Recherche

 

"Le petit Poucet les laissait crier, sachant bien par où il reviendrait à la maison, car en marchant il avait laissé tomber le long du chemin les petits cailloux blancs qu'il avait dans ses poches." Charles Perrault

Archives

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 09:00

 

En cette dernière décennie du vingtième siècle, il en allait des fanzines et des concours BD comme des sites communautaires aujourd’hui. Les couples scénaristes/dessinateurs se formaient et se séparaient au gré des rencontres et des envies.

 

J’avais correspondu en 1991 avec Vang Ye, un jeune dessinateur stéphanois, et nous avions décidé de plancher sur le premier concours national de strips organisé par le Salon d’Angoulême pour 1992. Il fallait présenter un dossier avec une sélection de 20 strips en noir et blanc. Le travail se fit facilement, par courrier et téléphone, malgré la barrière de la langue et de la distance géographique.

 

Le Salon eut lieu du 23 au 26 janvier 1992 sans qu’on nous contacte. Nous avions abandonné tout espoir de prix. Ce n’est que le lundi que mon téléphone sonna. Un journaliste m’apprit que nous avions remporté le concours national de strips ! Nos strips avaient fait l’objet d’une exposition et d’une affiche à Angoulême et on devait nous remettre un trophée (prévu dans le règlement du concours). Renseignements pris auprès d’Angoulême, c’était le grand cafouillage… Un coup il y avait bien un trophée qu’on devait nous envoyer, un coup il avait été remis au 2e de concours comme nous n’étions pas là et un coup il n’y avait pas de trophée !

 

Nos strips furent exposés du 23 mars au 17 avril 1992 au Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale à Paris. Ils furent publiés durant 3 mois quotidiennement dans plusieurs grands quotidiens régionaux (La Charente Libre, La République des Pyrénées, L’Eclair Pyrénées…) et nous permirent de gagner 15 000 F. Ces strips nous ouvrirent la porte de nombreux fanzines.

 

Nous n’avons jamais su ce qu’était devenu notre trophée. Des années plus tard, lors des 30 ans des éditions Glénat à Grenoble, j’ai rencontré Eric Dérian, malchanceux participant à ce concours avec son Lapin Turalo. Avec beaucoup d’humour, il m’a avoué avoir longtemps maudit ses lauréats…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires